Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Dolly Cat

Dolly Cat

Photos, chats, poupées, recettes, lecture

Maison des autres de Silvio D'Arzo

Maison des autres de Silvio D'Arzo

Silvio D'Arzo, de son vrai nom Ezio Comparoni naquit le 6 février 1920 et mourut le 30 janvier 1952. Durant sa bien brève vie, il fût soldat et enseignant. D'un milieu modeste, Ezio Comparoni se montre brillant. Il saute plusieurs classes et passe très tôt sa licence.Maison des autres est considéré comme le plus beau récit paru en Itali depuis quarante ou cinquante ans, bien que son auteur soit très peu médiatisé. La préface d'Attilio Bertolucci se montre extrêmement élogieuse autant en ce qui concerne l'oeuvre que l'auteur.
Le livre : Format poche à 6,20 euros, couverture bleu sombre et sobre, épurée.
88 pages au total pout 2 récits :
1) Maison des autres (p.17 à 72)
2) Un moment comme ça (p.75 à 88)
Maison des autres : p.17 à 72 : le narrateur est un curé de campagne. L'histoire se passe en Italie, dans un petit village où "il n'arrive rien de rien" p.24 Un jour, le curé croise une vieille qu'il n'avait jamais vu. Il attend qu'elle vienne le voir afin de se présenter. Mais, elle ne vient pas. C'est finalement lui qui se décide à aller vers elle. Cette vieille est un mystère pour le curé. Il sent qu'il y a quelque chose. Une lettre qu'elle lui laisse à la cure puis qu'elle vient reprendre avant le retour du curé.
Cette nouvelle relate la vie, la vie des gens simples et des chèvres. Et la mort aussi qui plane froide comme l'hiver dans les montagnes.
Un moment comme ça : p.75 à p.88 : le narrateur est un instituteur de campagne. Un soir, il croise Cloanti "un petit homme minable qui avait un champ et une vigne au sommet de la colline: il ne connaissait personne, parce qu'il était venu habiter là depuis peu ; et par-dessus le marché, il ne descendait jamais au village. Il avait trop d'esprit pour un paysan et trop peu pour qui que ce soit d'autre." p.77
L'instituteur accompagne, à contre coeur, Cloanti jusqu'à ses terres. Là, Cloanti fait une révélation à notre narrateur-personnage. Mais, certaines révélations doivent rester enfouies sous terre avec, peut-être, un cerisier ou un saule planté dessus.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article